Taku Sekine, Chef cuisinier

Le Chef Taku Sekine a été formé chez Ducasse (à Tokyo puis à Paris, au Plaza Athénée) et chez la Cheffe Hélène Darroze. Aujourd’hui, il est le chef de son restaurant Dersou, élu Meilleure table Guide Fooding en 2016. Miele a interviewé le Chef Taku Sekine à l’occasion de la présentation de sa nouvelle génération GEN 7000 de produits encastrables pour la cuisine qui a eu lieu en Mars 2019. 

Que représente la cuisine pour vous ?

J’ai commencé la cuisine chez le Chef Alain Ducasse à Tokyo. Ce que j’ai envie de faire aujourd’hui, c’est de reproduire le plaisir que j’ai eu dans ma vie. J’aime beaucoup voyager, j’aime beaucoup manger…  Avant d’être cuisinier, j’adore manger.

Ma cuisine, c’est un peu ma vie en même temps. J’y exprime mes émotions comme je les ressens, toujours en étant libre.

Quelle est votre vision de l’expérience ?

Grâce aux grands Chefs pour lesquels j’ai travaillé, j’ai eu une espèce de transmission des savoirs.

Je trouve qu’il est très important de transmettre le savoir-faire que j’ai appris auparavant. Et en même temps, je n’ai pas le choix : je ne peux pas cuisiner tout seul pour 30 personnes. En fait, la transmission en cuisine ça se fait tout seul, naturellement. Évidemment, c’est quelque chose de très présent dans ma cuisine, je suis responsable de continuer dans cette voie de la transmission.

 L’expérience c’est la richesse de notre vie. En fait, le temps avance mais l’expérience se cumule. J’adore cet effet-là, parce qu’on avance, on devient plus âgé mais on devient également plus riche en termes de savoir-faire et dans notre vision de la vie. C’est vrai pour toute ma vie, et tout particulièrement pour ma cuisine.

Laisser un commentaire